Make your own free website on Tripod.com








Velo aventures au Québec

Vallée de la Gatineau














Home | Photo Page/1 Picture | Tremblant; the summer adventure | Verendrye | Ottawa-Hull | Vallée de la Gatineau





la Vallée de la Gatineau

























































































Pour les vrais accrocs qui veulent vraiment vivre une aventure hors de l'ordinaire a la porté de leurs bourse toute en leur donnant l'opportunité de visiter la région de la capitale nationale, il est toujours possible de remonter la vallée de la Gatineau et ainsi visiter un des endroits des plus méconnus des Québecois.



Personellement mon aventure me conduisit des environs immédiats d'Ottawa vers Mont Laurier (et sa piste cyclable qui mène vers Montréal). Je débute a Hull en empruntant le parcours cyclable qui me conduit dans le parc de la Gatineau, son décors champêtre et ses valons et je tente de rejoindre la riviere (qui survient dans la région de Chelsea) sachant que l'envoûtement ne fait que commencer a la vue de petites et coquette demeures souvent blottis dans la végetation qui ne laissent planer aucun doute quant a leur vocation malgré la proximité de la capitale nationale. Et soudainement survient Wakefield ,sa rue principale longeant la riviere, la voie ferrée et son train d'une époque révolue faisant une navette quotidienne en periode touristique afin que les touristes d'un jour puissent découvrir ce petit joyau qu'est ce village aux restos et autres points d'eau implantés dans des coquets batiments d'époque tout près de la riviere Gatineau qui coule nonchalamment entre de douces et charmantes collines.



Après une visite des sites d'interêt des endroits enchanteurs près de la riviere (sans oublier les autres sites d'interêt plus éloignés de la berge tel l'ancien moulin transformé en endroit de villégiature des plus unique),l'aventure se résume au bords de l'eau et ses collines qui laissent si rêveur. Puisque certains peuvent être tentés d'explorer ces collines densement boisés , les aventuriers ne risquent pas d'être décus s'ils découvrent une petite route blotti dans la forêt qui circule dans un environment des plus enchanteurs de collines aux petits cours d'eau produisant de nombreuses chutes et cascades qui sont un délice a découvrir... St Pierre de Wakefield, Denholme et autres villages de l'autre coté de la riviere sont autant d'endroits de prédillection qui deviennent le point d'aboutissement de la journée afin de savourer le charme de la région et ses collines qui culminent au mont St Marie qui avec ses 400 metres de dénivellé donnant une vue époustouflante de la région.



Personellement, puisque je suis en velo le parcours cyclable impose le cours de ses pensées me guidant vers une aventure dans des contrées obscures a l'écart de la civilisation me donnant l'impression d'être un peu perdu au milieu de la vegetation et de ses innombrables bestioles qui me suivent non seulement par curiosité mais aussi pour avoir un peu quoi se nourrir ! Donc soyez prévoyant et tentez de vous prévaloir du nécessaire. Malgré l'isolement, l'aventure fût des plus heureuse et enjoint de quelques heureux inattendus tels de vieux édifices a l'abondon que je prit le temps de visiter (de l'exterieur bien sûr ne voulant pas voir le toit tomber sur ma tête !) et bien sûr les bêtes sauvages qui croisent le chemin tel ce gros nounours qui prit le temps de me regarder prendre un collation avant de déguerpir lorsque je le repèra visuellement.



Le point le plus marquant du parcours (si l'on fait exception de l'inattendu qu'est Wakefield) est cette petite révelation qu'est le lac Blue Sea qui bien sûr peut aussi se découvrir par le point d'observation sur la montagne. L'endroit se prête merveilleusement pour une pause a boire une biere a la taverne du coin a au village du même nom ! De plus la rumeur circule chez les initiés qu'il y'a toujours quelques pousses de corail intactes au fond du lac, ce qui laisse sous entendre que la mer y'était vraiement a une époque ! Personellement je suis sceptique malgré le fait que monsieur Tomlin (des entreprises sous marines Tomlin a Val D'or ) tenta tant bien que mal de me convaincre de ce fait. Donc avis aux amateurs de scaphandre qui voudraient tenter leur chance !



Après le départ des environs, le parcours habituel en terrain boisé se résume pour aboutir ultimement a Maniwaki qui est une ville qui ne cesse de me surprendre n'ayant non seulement un certain attrait historique mais offrant une gamme de services qui outrepassent de loin ce qui est attendu pour une ville a la population de moins de 4000 habitants (sans compter la région environnante amplement peuplé , bien sûr ! ..) Donc prenez le temps de visiter et même de faire des achats au centre d'achats qui quoi que minuscule comparativement aux vraies centre d'acahats de région urbaine offre le concept du mail interieur loin de la pollution des grand centres !